CBD : se fume-t-il ou est-il un médicament ?

Pour la plupart du temps les chanvres ou cannabis sont considérés comme des stupéfiants et donc sont illégales, mais tous le ne sont pas. Ce qualificatif est dû au taux élevé de THC par rapport au CBD dans les plantes. Découvrez tout dans cet article.

Qu’est-ce que le CBD ?

De la famille des cannabinoïdes, le CBD signifie cannabidiol et est l’une des substances majeurs présents dans le cannabis encore appelé chanvre. Vous allez en savoir plus sur le CBD dans cet article. Contrairement au THC dont le pourcentage élevé atteignant les 15% confère au cannabis le qualificatif stupéfiant, le CBD est une autre molécule du chanvre qui n’a pas d’effet stupéfiant cela a été attesté par Fanny Huboux, en charge de la mission juridique pour la Mildeca. On qualifie de fleur CBD les chanvres dont le taux de CBD est très élevé par rapport aux taux de THC qui ne dépasse pas 0,2%. Les chanvres riches en CBD sont le plus recommandé et légal compte tenu de ses énormes utilités.

Son utilité

Le CBD fait l’objet de plusieurs études en cours et regorge une pléthore d’applications thérapeutiques.il est le principe actif de plusieurs médicaments tels que sativex ; l’Epidiolex et le Cannador. Du point de vue médical il est employé pour traiter les convulsions, l'inflammation, l'anxiété et les nausées de même que pour inhiber la croissance des cellules cancéreuses.
Aussi, il a une forte action dans le soulagement des symptômes de la dystonie.il intervient dans le traitement de l’épilepsie de la schizophrénie, de la phobie sociale et des troubles du spectre autistique. On le retrouve également dans le lait maternel et il agit dans le sens de décroitre le taux d’élimination du THC dans le corps en s’impliquant dans le processus métabolique du foie. Son utilisation peut faire augmenter la vigilance d’un individu et peut se substituer au sédatif grâce à son effet.