Quelles sont les conditions d’accès au crédit immobilier des banques ?

Environ 15 des dossiers de demande de prêt immobilier font face à des refus de la part des banques. La principale cause de cette situation est la non-conformité de la demande avec les critères de la banque. D’où l’intérêt de découvrir ici, la place de l’apport personnel, de la situation professionnelle et de l’épargne personnelle dans l’évaluation d’un dossier de prêt immobilier. 

Disposer d’un apport personnel 

L’apport personnel fait partie des principaux critères d’évaluation d’un dossier de validation d’un dossier de prêt par les banques. Il s’agit en réalité d’une somme dont vous disposez personnellement et que vous prévoyez investir dans votre projet. Comme expliquer sir le site Empruntis, il sert de preuve qui démontre votre sérieux, votre niveau d’engagement et votre préparation à la banque. En général, le montant exigé est le dixième de la somme de votre emprunt. Vous pouvez choisir de prévoir un apport personnel au-delà des 10, mais un apport en déca marquerait déjà l'échec de votre dossier de demande de prêt. Retenez que, plus votre apport est important, mieux votre dossier serait valorisé et plus vous aurez de marges pour la négociation des conditions de prêt.

Avoir une situation professionnelle reluisante

Pour les banques, la situation professionnelle d’un demandeur de prêt immobilier en dit long sur sa solvabilité. Par exemple, un contrat de type CDD présente un plus grand risque de recouvrement des échéances. En effet, avec ce type de contrat, vous pouvez perdre votre emploi à tout moment et vous retrouver sous des dettes. Les banques préfèrent alors faire plutôt des prêts à des personnes qui ont des situations professionnelles plus sûres à l’image des chefs d’entreprise et des professionnels du secteur libéraux. Une astuce que vous pouvez utiliser ici, c'est de faire valoir le contrat moins précaire d’un conjoint.

Disposer d’une épargne solide

Disposer des épargnes est crucial pour la validation d’un dossier de demande de prêt immobilier. En effet, il s’agit d’une preuve qui démontre à la banque que vous avez un bon rapport à la banque. Avec une épargne consistante, vous êtes jugé solvable et surtout peu dépensier. Par contre, pas ou peu d’épargnes témoigne que vous n’avez pas les bonnes qualités de gestion de l’argent.